Portrait des écoles de voile du Québec

Écoles de voile du Québec.

Divulgation d’intérêt: l’auteur enseigne à la Coopérative de Voile Mercator.

Introduction

Ce texte est le deuxième de trois portant sur l’organisation de la voile au Québec. Dans le premier texte, nous avons fait un tour d’horizon des normes et franchises de voile qui existent au Canada. Il visait à clarifier quels prérequis sont nécessaires pour faire de la voile, quels sont les programmes de voile disponibles, et de quelle manière peut-on acquérir de l’expérience. Nous y avons notamment documenté qu’il n’est pas nécessaire de prendre un cours de voile pour en faire.

Ce texte fait plutôt un portrait des écoles de voile du Québec. Il vise à voir quelles organisations enseignent soit des cours de voile embarqués, soit des cours périphériques à la voile, soit des cours divers donnés sur des voiliers. À notre connaissance, ce portrait n’a jamais été fait.

La méthodologie complète est détaillée en annexe. En substance, nous avons receuilli les informations ci-dessous auprès de Transport Canada, auprès de Voile Canada, auprès de la Fédération de voile du Québec, de même qu’en visitant les site webs des écoles de voile. Cette approche permet de recueuillir un maximum d’informations, mais elle peut omettre des écoles, et elle présume que les informations de ces organisations sont à jour.

Nous résumons les faits colligés dans les sections qui suivent.

Il y a 51 écoles de voile actives au Québec

On peut regrouper les 51 écoles de voile du Québec en quatre catégories: celles qui offrent des formations pour quillard croisière (ci-après « quillard »), celles qui offrent presque exclusivement des formations pour dériveur (laser, optimiste, etc, ci-après « dériveur »), celles qui offrent des cours de voile ou des cours sur un voilier avec une vocation particulière (aide aux handicapés, ré-insertion sociale, etc, ci-après « vocation ») et finalement les écoles qui n’enseignent pas la voile, mais qui enseignent des cours périphériques à la voile, tels que la météo marine ou la navigation.

Les écoles , classifiées par catégorie, sont présentées en annexe. Notons qu’il y a 21 écoles de voile quillard, 25 écoles de voile dériveur, 3 écoles de voile à vocation sociale et 2 écoles périphériques (image ci-dessous).

L’enseignement de cours de voile est généralement l’activité première des écoles quillard. Cela contraste avec les écoles de voile dériveur, qui sont souvent des « Yacht Club », des camps de vacances ou des marinas qui ont des activités plus larges que les cours de voile. On peut ainsi penser aux écoles dériveur comme des organisations de loisir qui ont, entre autres, des offres de formation à voile dériveur.

Certaines écoles offrent à la fois des cours de voile dériveur et des cours de voile croisière. Dans ce cas, elles ont été classifiées comme écoles « quillard » si les formations croisière dépassait les cours d’initiation à la voile (durant trois heures).

Signalons finalement qu’il y a huit écoles additionnelles qui ne font pas partie des 51 écoles mentionnées ci-dessus, soit des écoles récemment fermées (2), où des écoles dont le site web n’affichait aucun cours de voile au sein de leurs activités (6). Les six écoles sans activités affichées sur leur site web sont également présentées en annexe.

La quasi-totalité des écoles sont franchisées à Voile Canada

La majorité des écoles dériveur offrent le programme « CanSail » de Voile Canada. De même, la majorité des écoles quillard offrent le programme « quillard » de Voile Canada. Signalons les quatre exceptions les plus importantes, à savoir Formation nautique Québec, La Belle Vie Sailing, Ynot Sailing et L’École de voile de l’Estuaire qui offrent des formations différentes. Les trois premières sont affiliées à la franchise International Yacht Training et offrent des cours provenant de cette franchise (en sus des cours de la franchise Voile Canada). L’École de voile L’Estuaire est accréditée auprès de Transport Canada, mais n’offre pas de formation rattachée à une franchise.

Suivre un programme de formations au sein d’une même franchise favorise la mobilité étudiante. La formation dispensée en vertu d’une franchise sera reconnue par n’importe quelle école qui enseigne aussi cette franchise. Ainsi, un étudiant peut débuter une formation dans une école et la terminer dans une autre, sans souci de reconnaissance.

25 écoles sont enregistrées auprès de Transport Canada

La norme TP15136 cible les « écoles de navigation de plaisance » (écoles de voile). C’est une norme de Transport Canada obligatoire pour dispenser des cours de voile sur des « petits voiliers » (moins de 15 tonnes, moins de 12 passagers).

En substance, elle oblige à ce que les embarcations et les écoles aient des normes de sécurité plus importantes que les embarcations de plaisance (e.g. un radeau de sauvetage pour les sorties en haute mer). Elle est cependant moins contraignante que les normes pour les navires commerciaux, notamment parce qu’elle permet d’utiliser des navires de plaisance pour des activités commerciales (les cours).

En 2023, 25 écoles de voile adhéraient à la norme de Transport Canada, signifiant que les 26 autres n’étaient pas accréditées en vertu de cette norme. Signalons d’entrée de jeu deux exceptions importantes. Premièrement, l’école de voile à vocation de réinsertion des jeunes ÉcoMaris répond probablement à la norme des navires école, destinée aux voiliers de plus de 15 tonnes, ou de plus de 12 passagers. Deuxièmement, les écoles de voiles périphériques, qui ne dispensent pas de formation sur des voiliers, ne sont pas asujetties à la norme.

Il en reste ainsi 23, incluant des écoles franchisées auprès de Voile Canada, qui ne semblent pas conformes.

Trois écoles dominent le marché des écoles quillard

Que ce soit une analyse basée sur le nombre de voiliers ou sur le nombre d’instructeurs au sein de l’école, trois écoles s’accaparent une proportion importante de l’industrie des écoles quillard: l’Agence de voile Ohana, Formation nautique Québec et la Coopérative de Voile Mercator.

En termes d’instructeurs (figure ci-dessous, panel de gauche), ces trois écoles regroupent 61.6% des parts, soit plus de la moitié. En termes de voiliers, la part des trois écoles s’accaparent 47.2%, un peu moins de la moitié.

Cette concentration du nombre d’instructeurs et de voiliers et une indication de la concentration des parts de marché, mais mérite cependant quelques bémols. D’abord, le nombre d’instructeurs n’est pas nécessairement une indication de leur taux d’activité. Certains d’entre-eux donnent peut-être un ou deux cours par saison.

Ensuite, les écoles tardent à mettre leur site-web à jour quand des gens quittent (en mai 2024, quelques instructeurs apparaîssaient sur plus d’un site d’école). Similairement, certains voiliers affichés sur le site d’une école de voile ne sont pas nécessairement leur propriété, mais la propriété d’un instructeur qui le loue pour donner des cours. Les parts indiquées sont donc asujetties à ces bémols, mais l’idée générale que ces trois écoles dominent le marché est bien robuste.

La dernière grosse école retenue pour fins de classification est celle où j’enseigne. Les graphiques ci-dessus auraient pu inclure une quatrième école, changeant peut-être le portrait des « grosses écoles ». Par souci éthique, je mentionne donc l’école en quatrième place en matière de taille, ÉcoVoile Baie-des-Chaleurs, avec ses huit instructeurs et ses trois voiliers. Elle détient ainsi 7% des parts d’instructeurs et 5.6% des parts de voiliers.

La plupart des écoles quillards ont deux voiliers ou moins

Le nombre le plus populaire de voilier par école est un, signifiant que les propriétaires instructeurs travaillent probablement à partir de leur voilier. Il y a sept écoles quillard dans cette catégorie. L’autre mode populaire est deux voiliers par école. Ce type d’école contraste avec les trois écoles décrites à la section précédente, montrant que les écoles de voile quillard sont majoritairement de très petites entreprises.

Note: La première colonne du graphique compte le nombre d’école avec un seul voilier. Le zéro (« 0 ») réfère au point d’origine des axes.

Les prix varient beaucoup parmi les écoles quillard…

Nous avons retenu la tarification affichée par les écoles pour leur cours « Quillard élémentaire », soit le cours le plus standardisé du programme de Voile Canada. Le prix discuté dans cette section ne reflète pas nécessairement l’ensemble de l’offre des écoles. La répartition des prix est présentée ci-dessous.

En examinant les différents site web, deux caractéristiques émergent pour expliquer les différences de prix, à savoir le nombre de jours de formation et l’inclusion de l’examen de certification dans la tarification. Cette certification étant également embarquée, elle peut également être synonyme d’une journée additionnelle. Quoiqu’il en soit, les écoles les moins chères ont d’ordinaire un programme de formation sur quatre jours au lieu de cinq.

Les trois écoles les plus coûteuses, une indication possible que les instructeurs y sont mieux rémunérés, sont la Coopérative de Voile Mercator (environ 1600$), et l’École de voile l’Estuaire (environ 3200$) et l’École La Belle Vie Sailing (environ 1900$). Signalons cependant que l’École de voile l’Estuaire n’adhère pas à la franchise de Voile Canada, si bien que le produit retenu n’est pas le même, l’équivalent le plus proche étant une sortie à voile de cinq jours. Certainement, ces écoles ont à fournir une valeur ajoutée justifiant leur tarification plus élevée comparativement à leurs concurrentes.

Les trois écoles les moins chères, un facteur attrayant pour des personnes qui priorisent l’atteinte de la certification au prix le plus faible, sont l’École de voile 4 vents (540$), l’École de voile Paré à virer (745$) et l’École de voile Capitaine Jack (760$). L’argument contraire aux écoles les plus chères consiste à se demander ce que ces écoles négligent, comparativement à leur concurrentes, pour être en mesure d’atteindre une tarification plus faible.

…et parmi les écoles dériveur

Pour fin d’analyse comparative des prix des écoles dériveur, nous employons le taux horaire associé à la formation « VoileCan 1 », soit le premier cours du programme. Les tarifs indiqués ci-dessous sont donc en dollars par heure.

La plus grande proportion des écoles dériveur ont un tarif horaire inférieur à 20$ de l’heure, mais d’autres chargent plus cher, jusqu’à 70$ de l’heure. Les trois écoles avec le plus faible taux horaire sont le Yacht Club de Pointe Claire, le Yacht Club de Beaconsfield et le Club de voile Les Laurentides. Les écoles les plus coûteuses sont Le Centre Nautique de Châteauguay, l’École de voile de Ste-Agathe des Monts et le Centre de voile Grande-Rivière.

Note: L’axe horizontal représente des dollars par heure.

La disparité est en partie attribuable à la conception des produits offerts. Certaines écoles affichent un prix pour une formation complète (e.g. deux semaines de voile), alors que d’autres affichent un taux horaire sans préciser de durée. Les écoles qui facturent pour des séjours d’une ou deux semaines ont généralement des tarifs horaires plus faibles.

Seulement six écoles ont des instructeurs de niveau avancé

Peu d’étudiants prendront un cours de voile avancé. Cependant, la présence d’instructeurs avancés est une indication de la solidité d’une école à former des marins – incluant leurs propres instructeurs – en toutes circonstances: former des élèves sur des sujets ou des navigations plus techniques, la météo marine, la navigation par gros temps, ou encore le réglage fin des voiles. Des cinquante et une écoles de voile, seulement six ont des instructeurs avancés, soit l’Agence de voile Ohana, Formation nautique Québec, l’École de voile Parasard, l’École de voile Normand Corbeil, le Centre marin les Blanchons et La Belle Vie Sailing.

Le Québec est la troisième province en nombre d’instructeurs avancés

L’examen des données fournies publiquement par Voile Canada montre que ce sont les provinces de l’Ontario et de la Colombie-Britannique qui ont le nombre le plus élevé d’instructeurs avancés au Canada. Le Québec est en troisième place (et fait notable, plusieurs provinces n’ont pas d’instructeur avancé). C’est un club relativement sélect, car Voile Canada n’a accordé que 39 titres dans l’ensemble.

Conclusion

Ce portrait des écoles de voile donne une première idée de la manière dont l’industrie de la voile est organisée au Québec. Ce portrait n’est ni complet, ni sans erreur, mais c’est un portrait inédit, au sens où il n’existe pas, à notre connaissance, d’équivalent. Elle révèle de grandes disparités de prix, de même qu’une concentration importante des ressources dédiées à la formation au sein d’un nombre restreint d’écoles.

Le portrait pourrait certainement être bonifié, notamment les facteurs distinctifs des écoles (organisation administrative, plan d’eau navigué, etc.), de même qu’un examen plus approfondi des écoles dériveur.

Terminons cependant sur une dimension présente dans ce portrait, mais qui n’est pas encore discuté dans ce texte: la répartition géographique. L’image en début de texte illustre la position géographique des écoles. En substance, les écoles quillard sont réparties le long du fleuve St-Laurent, du Fjord du Saguenay et dans la Baie-des-Chaleurs. En particulier, population oblige, il y a une forte concentration d’écoles aux environs de Montréal. Les écoles dériveur sont aussi réparties le long du fleuve, mais également dans les lacs du Québec (notamment en Estrie, où sont situés plusieurs Yacht Club anglophones).

Si l’envie vous prend, cette figure peut facilement indiquer où se situe l’école la plus proche de chez vous…

Références

Agence de voile Ohana (s.d.). Bienvenue à bord!, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Association québécoise de voile adaptée (s.d.). Voguez en toute liberté, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Beaconsfield Yacht Club (s.d.). Bienvenue au Yacht Club de Beaconsfield, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Brome Lake Boating Lake Club (s.d.). Brome Lake Boating Lake Club, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Camp Bellefeuille (s.d.). Vivez la magie de Bellefeuille, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Camps Odyssée (s.d.). Fais partie de la légende, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Centre de voile Boréalis (s.d.). Accueuil, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Centre de voile Grande Rivière (s.d.). Le point de rassemblement des amateurs de voile du secteur Aylmer de la Ville de Gatineau, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Centre marin des blanchons (s.d.). Centre marin des Blanchons, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Centre nautique de Châteauguay (s.d.). Centre nautique de Châteauguay, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Club de voile Deux Montagnes (s.d.). Club de voile Deux Montagnes, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Club de voile de Drummondville (s.d.). Club de voile de Drummondville, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Club de voile du Saguenay (s.d.). Club de voile du Saguenay, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Club de voile Memphrémagog (s.d.). Sports nautiques pour tous, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Club multivoile 4 saisons. (s.d.). Camps de voile, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Club nautique du Petit Lac Magog (s.d.). Club nautique du Petit Lac Magog, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Club Nautique St-Donat (s.d.). Lieu de rendez-vous des passionnés de la voile et du nautisme, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Coopérative de voile Mercator (s.d.). Formateurs de marins, créateurs de rêves, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de navigation de la société de sauvetage (s.d.). École de navigation de la société de sauvetage, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile 4 vent sailing (s.d.). Voile 4 Vents: École de voile croisière, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile au Premier vent (s.d.). Cours de voile, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile croisière Paré à Virer (s.d.). École de voile croisière, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile de Boucherville (s.d.). École de voile de Boucherville, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile des Boucaniers (s.d.). Promouvoir la passion pour la voile, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile de l’Estuaire (s.d.). Offrez-vous une autre perspective sur le monde, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile Gilles Tétrault (s.d.). Pour découvrir et partager une passion, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile Lachine (s.d.). École de voile Lachine, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile Parasard (s.d.). Voile croisière Parasard, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

École de voile de Ste-Agathe des Monts (s.d.). École de voile de Ste-Agathe des Monts, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

ÉcoMaris (s.d.). ÉcoMaris, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

ÉcoVoile Baie-des-Chaleurs (s.d.). Des formations pour toute la famille, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Entre air et mer (s.d.). Entre air et mer, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Facebook.com (s.d.). École de voile Louis Charbonneau, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Formation nautique québec (s.d.). La voile, un monde de passions à découvrir!, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Gatineau River Yacht Club (s.d.). Gatineau River Yacht Club, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Google.com (s.d.). International Sailing School ltd, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Hermitage Country Club (s.d.). Hermitage Country Club, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Hudson Yacht Club (s.d.). Welcome to the Hudson Yacht Club, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

International Yacht Training (s.d.). The Global Standard For Maritime Training & Certification, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

J.A. Larin (2021). M. Alain Racicot, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Jeunes marins urbains (s.d.). Nautisme à grand impact social positif et faible impact environnemental, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

La Belle Vie Sailing (s.d.). La Belle Vie Sailing, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Le club de voile Les Laurentides (s.d.). Le club de voile Les Laurentides, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Les services maritimes latitude (s.d.). Les services maritimes latitude, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Normand Corbeil École de voile (s.d.). Normand Corbeil École de voile, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

North Hatley Club (s.d.). North Hatley Club, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Pier du Sud (2024-a). Introduction aux normes canadiennes de voile, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Pier du Sud (2024-b). Demande d’accès à l’information sur la norme TP15136.

Pointe Claire Yacht Club (s.d.). Des amis, une famille, une communauté., document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Royal St-Lawrence Yacht Club (s.d.). Start, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Sargent’s Bay Yacht Club (s.d.). Sargent’s Bay Yacht Club, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Scouts Marins du Grand Montréal. (s.d.). École de navigation de plaisance OBNL, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Transport Canada (2014). Norme pour les Écoles de navigation de plaisance, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Transport Canada (2018). Voiliers-écoles, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Voile Abordable (s.d.). Damatcha Sailing, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Voile Canada (s.d.-1). Écoles de voile, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Voile Canada (s.d.-2). Programme VoileCan, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Voile Canada (s.d.-3). Programme quillard, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Voile Canada (s.d.-4). Trouvez un instructeur entraîneur, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Voile Capitaine Jack (s.d.). Formations et convoyages, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

VoilÉvolution (s.d.). VoilÉvolution, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Voile Ivanhoe (s.d.). Page web vide, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

VoilePlus (s.d.). Découvrez la voile… à votre rythme, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Voile Sansoucy – École (s.d.). École de voile, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Yacht Club de Québec (s.d.). Yacht Club de Québec, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Ynot Sailing (s.d.). Ynot Sailing, document récupéré en ligne entre mars et mai 2024 à cette adresse.

Annexes

Méthodologie

Identification des écoles

Nous avons croisé l’information à partir de trois sources. D’une part, nous avons fait une demande d’accès à l’information à Transport Canada pour obtenir la liste des écoles de navigation de plaisance qui sont inscrites en vertu de la norme TP15136. Nous avons également comptabilisé les écoles de voile sur la page « Écoles de voile » de Voile Canada. Nous avons de plus été voir la page « emplois offerts » sur le site de la Fédération de la voile du Québec. Ces trois sources nous auront permis d’identifier les écoles qui sont légalement autorisées à donner des cours embarqués (norme TP15136), celles qui sont affiliées à la franchise de Voile Canada et celles qui recrutent des instructeurs.

La demande d’accès à l’information s’est faite en novembre 2023. La consultation des sites web de Voile Canada et de Voile Québec s’est faite en février 2024. La consultation des sites webs d’école de voile s’est faite entre mars et mai 2024.

Si une école manque à ce portrait, c’est qu’elle n’est pas légalement autorisée à donner des cours embarqués, qu’elle n’est pas affiliée à la franchise de Voile Canada, et qu’elle ne recrutait pas activement d’instructeurs pour la saison de voile 2024.

Identification des informations contenues dans l’étude

Notre source première d’identification des informations contenues dans le portrait repose sur la recherche d’information sur les site web des écoles identifiées. Ces informations ont été complétées par la demande d’accès à l’information de Transport Canada. Lorsque les informations rapportées n’étaient pas disponibles, nous avons contacté l’école en demandant les compléments d’informations manquantes.

Certaines écoles demeurent sans fiche d’information complète. Celles qui n’ont pas répondues à certaines dimensions ne sont donc pas comptabilisées dans les statistiques associées. Les écoles sans site web n’ont pas été compilées dans l’étude (mais sont rapportées dans l’annexe suivante).

Les implications de recueillir l’information de cette manière sont détaillées dans le texte principal.

Comparaison des prix

Les prix retenus se rattachent à la formation la plus proche du cours « quillard élémentaire » de Voile Canada. Lorsqu’un école offrait ce cours en version « chef de bord » et en version « équipier » et que la tarification différait, l’option chef de bord fut retenue. Autrement, la formation au plus faible prix fut systématiquement retenue. Nous détaillons dans le texte principal les différences les plus importantes qui découlent de ce choix de tarification retenue.

Écoles sans site web ou sans information sur le site web

Les écoles ci-dessous sont soit enregistrées auprès de Voile Canada à titre d’école de voile, soit enregistrées à Transport Canada en vertu de la norme TP15136, mais n’affichent aucune information sur leurs cours de voile.

  • Baie St-Paul Sur Mer.
  • Damacha Yachting.
  • École de voile de l’Île Perrot.
  • École de voile Yvanoe.
  • International Sailing School ltd.
  • Corporation du Havre-de-Berthier sur Mer

Écoles fermées

Les site webs des écoles ci-dessous indiquent qu’elles sont fermées.

  • École de voile Louis Charbonneau.
  • École de voile Alain Racicot.

Écoles de voile croisière

Les écoles ci-dessous offrent principalement des cours faisant partie, ou s’apparentant au programme de « quillard croisière » de Voile Canada.

  • Agence de voile Ohana.
  • Centre de voile Boréalis.
  • Centre marin des Blanchons.
  • Coopérative de voile Mercator.
  • École de voile 4 vent sailing.
  • École de voile au Premier vent.
  • École de voile croisière Paré à Virer.
  • École de voile des Boucaniers.
  • École de voile de l’Estuaire.
  • École de voile Gilles Tétrault.
  • École de voile Parasard.
  • ÉcoVoile Baie-des-Chaleurs.
  • Formation nautique québec.
  • La Belle Vie Sailing.
  • Normand Corbeil École de voile.
  • Voile Capitaine Jack.
  • VoilÉvolution.
  • VoilePlus.
  • Voile Sansoucy – École.
  • Yacht Club de Beaconsfield.
  • Ynot Sailing.

Écoles de voile à vocation sociale

Les écoles ci-dessous sont des organisations qui font de la voile à des fins de vocation sociale.

  • Association québécoise de voile adaptée.
  • ÉcoMaris.
  • Jeunes marins urbains.
  • Scouts Marins du Grand Montréal.

Écoles de voile « dériveur »

Les écoles ci-dessous offrent des cours principalement axés sur le programme de Voile Canada « CanSail » pour les dériveurs.

  • Base de plein air de Bellefeuille.
  • Brome Lake Boating Lake Club.
  • Centre Nautique de Chatauguay.
  • Centre de voile Grande Rivière.
  • Club de voile Deux Montagnes.
  • Club de voile de Drummundville.
  • Club de voile du Saguenay.
  • Club de voile Memphrémagog.
  • Club multivoile 4 saisons.
  • Club nautique du Petit Lac Magog.
  • Club Nautique St-Donat.
  • École de voile de Boucherville.
  • École de voile de Ste-Agathe des Monts.
  • École de voile du Camp Trois-Saumons.
  • École de voile Lachine.
  • Entre air et mer.
  • Gatineau River Yacht Club.
  • Hermitage Country Club.
  • Hudson Yacht Club.
  • Le club de voile Les Laurentides.
  • North Hatley Club.
  • Pointe Claire Yacht Club.
  • Royal St-Lawrence Yacht Club.
  • Sargent’s Bay Yacht Club.
  • Yacht Club de Québec.

Écoles périphériques à la voile

Ces écoles n’offrent pas de cours de voile embarqués, mais offrent des cours périphériques à la voile.

  • École de navigation de la société de sauvetage.
  • Les Services Maritimes Latitude.